La vie de la nature

Bonjour.
Si vous vous êtes égaré ici , sachez que cet espace n'a pour but que de partager quelques photos de mes émerveillements devant toute la diversité
offerte par dame nature et que l'on peut rencontrer à deux pas de sa porte. Toutes les photos présentées ont été réalisées sur le terrain. N'étant pas un
spécialiste vous voudrez bien me signaler dans le commentaire les erreurs que vous pourriez trouver.
De même un petit mot lors de votre visite est le bienvenu.
Merci à vous pour votre attention.
Henri
.....................................................................Cliquer sur la photo pour l' agrandir.........................................................................

jeudi 16 janvier 2020

KOICEÇA

Le Koicéça de la semaine risque de vous faire chercher un peu. Bien présent en Haute-Loire, vous devriez trouver. Quoi que beaucoup ne l'on peut être jamais vu tant il est discret.
 

dimanche 5 janvier 2020

Briza media - Amourette - Brise intermediaire

La brise (Briza media) , joliment appelée "amourette" à cause de ses épillets caractéristiques en forme de cœur; mais aussi "langue de femme" parce que ses petits épillets remuent sans cesse au moindre souffle de vent  . De la famille des poacées, cette jolie plante est commune dans les prairies et les pelouses de Haute-Loire.
Détail d'un épillet en fleur ici nous voyons bien les stigmates poilus du pistil :
  


samedi 28 décembre 2019

Neottia cordata - La listère à feuilles en cœur

La listère à feuilles en cœur est une plante de la famille des orchidées. Elle ne dépasse pas une quinzaine de centimètres de hauteur. Elle se plait dans les tourbières de sous bois de résineux. Ses fleurs de vert à rougeâtre s'épanouissent de juin à juillet dans le département de la Haute-Loire. Deux feuilles en forme de cœur sont disposées à la base de la tige florale.


mercredi 4 décembre 2019

Hommage à la lune

Quelques images en hommage à la lune vue sous un autre angle, pas de netteté sur notre astre des nuits mais sa beauté qui illumine de sa lumière blafarde les campagnes endormies. Une certaine anxiété, peut être ancestrale, se manifeste involontairement dés que ses rayons étirent les ombres et masquent  des recoins secrets où nos esprits se font vite forts d'imaginer toutes sortes d'êtres étranges tapis là et n'attendant que notre passage pour ….. 


Pleine lune
J'ai ouvert ma fenêtre
Et la lune m'a souri.
J'ai fermé la fenêtre
Et j'ai entendu un cri.
(Philippe Soupault)



Nuit de lune
De tes clartés tu remplis
Vallon, bois et plaine,
Et mon âme, au sein des nuits,
Redevient sereine.
(Goethe) 

   
A la lune
Quand tu luis au dessus de la forêt mouvante,
On dirait que des feux s'allument tout au fond.
(Léon-Pamphile Le May)




Tristesse de lune
Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse;
Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins,
Qui d'une main distraite et légère caresse
Avant de s'endormir le contour de ses seins.
(Charles Beaudelaire)

A la pleine lune
Veux-tu sitôt m'abandonner?
Tu étais si près tout à l'heure!
Des masses de nuages t'obscurcissent,
Et maintenant te voilà disparue.
(Goethe) 

Le cimetière des fous
Ce cimetière enfanté par la lune
Entre deux vagues de ciel noir
Ce cimetière archipel de mémoire
Vit de vents fous et d'esprit en ruine.
(Paul Eluard)

Ballade à la lune
Lune, en notre mémoire,
De tes belles amours
L'histoire
T'embellira toujours
(Alfred de Musset)

Nuit de printemps
Le ciel est pur, la lune est sans nuages :
Déjà la nuit au calice des fleurs
Verse la perle et l'ambre de ses pleurs;
Aucun zéphyr n'agite le feuillage.
(Chateaubriand)

Terre - lune
Dans le ciel piqué de planètes
Tout seul sur une lune vide
Je rirai du monde stupide
Et des hommes qui font les bêtes.
(Boris Vian)

La lune blanche
La lune blanche
Luit dans les bois;
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée…
(Paul Verlaine) 

La lune
Avec ses caprices, la lune
Est comme une frivole amante;
Elle sourit et se lamente,
Elle vous fuit et vous importune.
(Théodore de Banville)

La lune est rouge
La lune est rouge au brumeux horizon,
Dans un brouillard qui danse, la prairie
S'endort fumeuse et la grenouille crie
Par les joncs verts où circule un frisson. 
(Paul Verlaine)


lundi 2 décembre 2019

Images de saison Haute Loire

Encore quelques vues de Haute Loire fin novembre :
Le pigeonnier perché sur son rocher à Prades :
 La maison perchée de la Roche à Coubon :
 Le village et la chapelle de Glavenas :
La lune blanche
Luit dans les bois ;
De chaque branche
Part une voix
Sous la ramée

(Paul Verlaine 1872)


lundi 4 novembre 2019

Automne, quelques images

Quelques images de cet automne, un spectacle toujours aussi fascinant bien que très court cette année.

Bord de Loire vers Issarlès :
Mézenc au dessus de Borée :
 Le rocher de Soutron (nous distingons la chapelle au milieu du rocher) :
 Prairie en terrasse vers St Clément :
 La Loire à Ste Eulalie :
 Une maison blottie au milieu de la forêt  (vallée de la Loire vers Issarlès) :
 Le plan d'eau de la Chaise Dieu :
L'Allier à St Etienne du Vigan :

 Pacage aux Estables (Mézenc) :
 La passerelle bleue qui enjambe le Chapeauroux à Pierrefiche :
 Reflets sur l'Ance :


mercredi 2 octobre 2019

Une araignée opportuniste : Argyrodes argyrodes

Argyrodes argyrodes est appelée l'argyrode voleur ou aussi goutte de rosée en anglais.
Pourquoi argyrode voleur , parce qu'elle vit sur la toile d'une araignée beaucoup plus grosse, en général Cyrtophora citricola; et, du fait de sa petite taille (entre 4/6 mm de long pour la femelle, 3/4 mm pour le mâle) n'est pas dérangeante pour la propriétaire.
Plusieurs argyrodes peuvent s'installer sur la même toile. Elles se nourrissent alors de débris abandonnés ou de petites proies dédaignées par leur hôte. On appelle cela du cleptoparasitisme.
Je préfère leur nom anglais "goutte de rosée" qui leur a été attribué car elles se laissent suspendre à un fil sans bouger et leur couleur argent brillant les fait scintiller. Cette brillance leur a value également leur nom générique venant du grec Argyros = argent.
Argyrodes femelle a la particularité d'avoir un abdomen triangulaire bien plus haut que long alors qu'il est moins élevé chez le mâle.
On pourra observer cette espèce sur le pourtour méditerranéen et en Corse.


La femelle :



Un couple :

Le mâle :


La résidence de Argyrodes argyrodes : une toile de Cyrtophora citricola .


 La propriétaire légitime : Cyrtophora citricola sur sa toile à mailles carrées :

Cyrtophora citricola :